logo admiroutes Les automates intelligents
robotique, vie artificielle, réalité virtuelle


information, réflexion, discussion
logo automate © Anne Bedel
Jean-Paul Baquiast Jean-Paul.Baquiast@wanadoo.fr
Christophe Jacquemin christophe.jacquemin@admiroutes.asso.fr

N° 34
Retour au sommaire

Dossier Super-Intelligences

Nous ne pouvons dans cette revue ignorer les écrits et débats qui depuis quelques années ont exploré aux Etats-Unis le thème des super-intelligences. Même si pour beaucoup de personnes, y compris aux Etats-Unis (où rappelons-le un pourcentage important de la population se réfère encore au créationnisme), parler de super-intelligences relève de la science-fiction, les arguments en faveur d'une telle perspective sont impressionnants. N'en pas en tenir compte relèverait de l'aveuglement intellectuel.

La première chose à faire, avant d'élever des objections a priori, consiste à s'informer. Pour cela, il faut connaître les sources et les auteurs. Il sera légitime ensuite, s'il y a lieu, d'apporter des nuances ou des points de vue complémentaires. Ray Kurzweil, le prospectiviste bien connu, dédie depuis plus d'un an une partie de son site Internet (kurzweilai-net) au thème des super-intelligences. Il y rassemble, comme nous le faisons dans notre propre chronique Actualités, des informations mettant en évidence les phénomènes qu'il décrit dans ses ouvrages, notamment le progrès exponentiel et interconnecté des technologies et de l'usage qui en sont faits, tant par les chercheurs scientifiques que par les industriels. Mais Kurzweil n'est plus le seul à évoquer l'émergence des super-intelligences. D'autres "gourous" de l'Intelligence Artificielle, notamment Hans Moravec et Marvin Minsky, qui avaient comme de nombreux autres de leurs collègues souffert du manque de ressources informatiques et de crédits de recherche durant les 20 dernières années, reprennent de vieilles ambitions et développent de nouveaux projets. Ils sont suivis par de nombreux autres chercheurs plus jeunes. Nous vous présenterons et commenterons leurs livres dans ce dossier.

On trouve aussi sur Internet, toujours en provenance des Etats-Unis, divers sites consacrés aux débats relatifs aux super-intelligences et plus généralement (mais comment les dissocier) aux diverses théories et idées émergentes à la limite des connaissances actuelles. Il s'agit notamment du club Edge (www.edge.org), auquel nous consacrons une visite virtuelle dans le présent numéro. On pourra relire aussi notre éditorial du 31 janvier dernier, mentionnant notamment les travaux du Global Brain Group.

Le thème des super-intelligences, il est vrai, intéresse aussi de plus en plus les militaires, notamment la Darpa aux Etats-Unis. Nous mentionnons dans ce numéro, par exemple, le projet dit du Total Awareness Information System, pour lequel les services de renseignements voudraient mobiliser les technologies les plus avancées. Faut-il s'en plaindre ou s'en féliciter? En tous cas, il faut rester informé - quand on le peut.

La civilisation occidentale s'effondrera peut-être prochainement du fait de ses propres excès dans le gaspillage des ressources du monde, ou sous les attaques de ceux qui à tort ou à raison se croient exclus des développements et progrès scientifiques. Mais si ce n'est pas le cas, il est tout à fait vraisemblable qu'elle contribuera à l'apparition d'un monde tout à fait différent de l'actuel, si différent qu'il est d'ores et déjà légitime de le décrire comme une "singularité" dans l'évolution non seulement de l'espèce humaine mais de la vie. Le thème des super-intelligences et de la singularité* sont imbriqués. C'est pourquoi, dans la suite de ce dossier, ils seront conjointement évoqués.

Automates-Intelligents

*Sur la Singularité, voir par exemple http://www.kurzweilai.net/meme/frame.html?main=memelist.html?m=1%23476


Notre éditorial : Les super-intelligences ou intelligences augmentées
Les super-intelligences et les autres, par Jean-Paul Baquiast (article)
Ray Kurzweil : Présentation de The age of spiritual machines
et de Are we spiritual machines, note de lecture par Jean-Paul Baquiast
Hans Moravec : Présentation de Robot, mere machines to transcendent mind, note de lecture par Jean-Paul Baquiast


(à suivre dans le prochain numéro)

 

Retour au sommaire