Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 126
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Article.
Le nombre d'or, pour quoi faire ?
Xavier Saint Martin 26/04/2012

Xavier Saint Martin a publié plusieurs textes sur ce site. Il nous propose aujourd'hui un article intéressant l'origine des mathématiques. Comment, à partir de contraintes expérimentales, les cerveaux des bâtisseurs ont fini par se mettre d'accord sur des règles logiques qui n'étaient en rien manifestes dans la nature? Pourquoi ces règles ont montré une telle puissance qu'elles inspirent encore les constructions les plus ambitieuses de la technique et de l'art ?

Pour ceux que l'on pourrait appeler les innéistes, cela tient à ce que ces règles étaient préxistantes aux hommes. Ceux-ci se sont bornés à les redécouvrir. Pour les constructivistes, il s'agit au contraire d'élaborations empiriques ayant donné satisfaction et s'étant par conséquent imposées. Elles résultent d'une interaction entre l'organisation neuronale des cerveaux et les réponses de la nature aux pratiques instrumentales de l'époque.

Mentionnons ici, pour élargir l'approche proposée par Xavier Saint Martin, un livre récent du mathématicien Marcus du Sautoy, « La symétrie ou les maths au clair de lune » (traduction . française 2012, Editions Eloïse d'Ormesson), dont nous reparlerons. Il s'interroge sur l'origine de la notion de symétrie et de son influence sur le développement des mathématiques.

Pour accéder à l'article de Xavier Saint-Marin, faire
http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2012/126/nombredor.pdf

Retour au sommaire