Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 125
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Nouvelles croissances. Nouveaux emplois
Revue de presse.

Numéro 2 du 21/05/2012
Jean-Paul Baquiast, Christophe Jacquemin

Cette page propose désormais sur notre site, à toutes personnes intéressées, un échantillon des opportunités à saisir pour tirer partie de l'évolution des sciences, des technologies et des applications en découlant. Elle évoquera aussi les questions éthiques pouvant se poser.

Nous avons constaté avec satisfaction que la nouvelle ministre de la recherche, Geneviève Fioraso, tant par ses antécédants que dans le cadre de ses nouvelles responsabilités, encourage les démarches de cette nature.


2.7. L'avenir prometteur des industries manufacturières

L'Amérique redécouvre le rôle des industries manufacturières (manufacturing), dans la lutte contre la crise. Une conférence intitulée The Future of Manufacturing in the U.S s'est tenue les 8 et 9 mai dernier au MIT. Les intervenants ont développé les nombreuses raisons justifiant de relancer les industries manufacturières sur le territoire américain, y compris en relocalisant celles qui avaient été transférées dans des pays asiatiques. Les mêmes raisons devraient être prises en considération en Europe, et plus particulièrement en France. A quand la tenue d'une telle conférence dans notre pays, à l'impulsion du ministère du redressement productif ?

A lire: Exploding the myths of manufacturing. MIT conference explores the complex state of an industry showing signs of revival. http://www.mit.edu/newsoffice/2012/manufacturing-lgo-conference-0510.html


2.6. Générer des images de visage en 3D à partir d'images 2D

Un brevet récemment déposé par Apple propose d'améliorer la reconnaissance des visages (facial recognition) en utilisant des images 3D générées à partir d'images 2D. Cette solution est présentée comme permettant de nombreuses applications nouvelles. On pourra craindre que celles-ci soient mises en priorité au service de la prospection commerciale ou des contrôles de sécurité. Néanmoins, si ces applications étaient prometteuses, il serait intéressant pour les Européens de ne pas en laisser le monopole à Apple.

A lire: http://www.wired.com/gadgetlab/2012/05/apple-3d-facial-recognition/


2.5. Produire de l'hydrogène à partir de l'eau

Cet objectif poursuivi dans le monde entier fait le plus couramment appel à l'électrolyse. Mais pour cela des catalyseurs coûteux sont nécessaires, utilisant des composants rares comme le platine. Une équipe du Brookhaven National Laboratory. (U.S. Department of Energy) vient de proposer l'emploi de catalyseurs à base de molybdène et de chrome, bien plus abondants et moins chers que le platine. On peut s'étonner que de telles recherches ne soient pas fortement encouragées en Europe, dans le cadre d'une politique en faveur des énergies renouvelables.

A lire: Hydrogen-Evolution Catalysts Based on Non-Nobel Metal Nickel–Molybdenum Nitride Nanosheets http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/anie.201200699/abstract;jsessionid=
20E6ACA8F43DF95857C7DCFA1CC9553B.d02t03


2.4. Mammographies sans rayons X, utilisant des ondes photo-acoustiques

La détection de tumeurs du sein pourrait éviter de faire appel aux rayons X, toujours potentiellement dangereux. Des chercheurs de l'université de Twente à Oldenzaal ont découvert que les techniques photo-acoustiques, induites par laser, peuvent visualiser les tumeurs avec un meilleur contraste que les rayons X et la MRI (Magnetic Resonnance Imaging), sans imposer l'emploi d'agents de contraste éventuellement toxiques. Cette technique apparemment prometteuse ne pourrait-elle pas être étendue à d'autres examens ?

A lire
: Visualizing breast cancer using the Twente photoacoustic mammoscope: What do we learn from twelve new patient measurements? http://www.opticsinfobase.org/oe/abstract.cfm?uri=oe-20-11-11582


2.3. Les chips DDR4, nouvelles mémoires à haute capacité

Certains fabricants de composants vont prochainement lancer des mémoires à haute capacité, augmentant encore les performances des ordinateurs et des serveurs. Mais les industriels, tel Intel, n'ont pas encore annoncé leur implémentation dans leurs gammes de matériels. Affaire à suivre.

Il est vrai que la France et l'Europe paraissent avoir définitivement renoncé à toutes ambitions dans ces domaines. Mais ne faudra-t-il pas à terme, pour diminuer notre dépendance, revoir la question ? Ceci dans le cadre de filières initialement protégées ?

A lire: ce que sont les mémoires DDR4 et leur intérêt
http://arstechnica.com/business/2012/05/ddr4-memory-is-coming-soonmaybe-too-soon/

Dans le même domaine, visant à augmenter les capacités des mémoires, on notera les recherches portant sur un nouveau matériel peu coûteux dit GST composé de germanium, antimoine et tellurium,
http://releases.jhu.edu/2012/05/03/researchers-find-room-for-more-data-storage/


2.2. Produire de l'électricité à partir des mouvements du corps

L'objectif est d'alimenter des téléphones portables, ampoules LED ou autres objets courants, sans faire appel à des piles. Pour cela, des chercheurs coréens (Korea Advanced Institute of Science and Technology) proposent une sorte de tissu produisant de l'électricité en utilisant les mouvements du corps. Il s'agit d'une technique faisant appel à l'effet piézoélectrique, qui génère du courant à partir de mouvements mécaniques. L'énergie peut être stockée dans des capaciteurs. Compte tenu des multiples applications possibles, il serait dommage que cette technique reste un monopole coréen.

A lire: Power generation technology based on piezoelectric nanocomposite materials developed by KAIST http://www.eurekalert.org/pub_releases/2012-05/tkai-pgt050712.php


2.1. Associer les citoyens à la recherche scientifique

Une très intéressante initiative vise à faire participer des citoyens sans compétences scientifiques spécifiques à des activités de recherche. Elle a été lancée par le CERN, l'université de Genève et l'ONU. Pour le moment, elle est financée par la fondation sud-africaine Shuttleworth, dédiée à la promotion de sciences et de technologies citoyennes, telles le logiciel libre.

Il s'agit du Citizen Cyberscience Institute. L'objectif est de confier des instruments peu coûteux et faciles d'emploi à des volontaires désireux de s'associer à des artions de recherche en réseau supposant un grand nombre d'expérimentateurs et observateurs. La plus ancienne de cette démarche relève de la recherche des extraterrestres (SETI). Mais il existe de nombreux autres domaines plus immédiatement intéressants. Ceci non seulement dans les sciences physiques et naturelles mais aussi, avec certaines précautions, dans les sciences humaines.

Il serait souhaitable que de telles initiatives voient rapidement le jour en France, associant notamment les établissements d'enseignement.

Voir Citizen Cyberscience Institute http://www.citizencyberscience.net/
Voir aussi Extreme Citizen Science http://www.ucl.ac.uk/excites/

 

A suivre