Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 141
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 


Sciences, technologies et politique
.
Le système de pouvoir anthropotechnique

Par Jean-Paul Baquiast 15/12/2013

Un correspondant écrit:

"Je rappelle ce qui vient de se passer à Wall Street il y a quelques jours, dans l'indifférence générale.

Premièrement, Ben Bernancke, directeur de la Federal Reserve, annonce à 14:00 le 18 décembre 2013 que sa banque centrale va réduire les massives infusions de cash qui prévalaient sous la forme de la politique de Quantitative Easing. Il avait déjà lancé des ballons d'essai, et à chaque fois, les marchés avaient plongé brutalement, comme en Juin dernier; à la suite de quoi la FED avait fait retraite.

Deuxièmement, à 14:01, comme prévu, l'annonce de Ben Bernancke provoque une baisse soudaine de l'indice Dow Jones. Cela signifie que la piétaille des financiers de seconde zone vend massivement ses actions.

Troisièmement, toute la corporation des plus grosses banques du monde (Goldman Sachs, JP Morgan, HSBC, Deutsche Bank...) rachète tout le marché en chute libre, toutes ensemble, exactement deux minutes plus tard, à 14:02. Aussitôt, comme le montrent les courbes des variations du marché, le Dow Jones remonte en flèche, et prend 292 points dans les vingt minutes qui suivent... Les investisseurs non initiés à la direction du Système (ou initiés de degré inférieur) viennent de perdre des dizaines de milliards de Dollars au profit des banques précitées.

Tout à fait clairement, il y a eu entente entre "insiders" pour protéger le système financier courant, et aussi pour voler d'énormes sommes d'argent à leurs propres serviteurs, en l'occurrence les investisseurs non initiés.

La conclusion s'impose: comme chez les Eglises et les Francs-Maçons, le Système est pyramidal. Chaque niveau ne sait pas ce que fait le niveau supérieur, mais le sommet sait parfaitement ce que font tous les autres niveaux. Ici, les tenants de ce qu'on peut appeler la Junte Mondiale, ont soudain décidé de se retourner contre leurs propres subordonnés.

La Junte n'a pas d'amis, elle n'a que des serviteurs. Il n'y a pas là d'autodestruction de la Junte Mondiale elle-même. Il y a une politique du Chaos, dans la plus pure tradition sataniste. Les serviteurs sont là pour souffrir et endurer, afin de conforter le pouvoir des maîtres.

Le problème de cette Junte Mondiale ne vient pas de nous. Il y a autre chose de plus fort qu'eux, qui agit derrière le décor, et que personne ne peut identifier rationnellement; pour l'instant!"

Je partage cette analyse. Depuis quelques temps s'est mis en place un système jamais vu jusqu'ici de domination du monde, s'étendant sur tout ce monde, y compris la Russie Poutinienne. Il serait urgent de l'identifier "scientifiquement" mais est-ce possible? Je fais appel pour ma part à l'anthropologie associée à la science du technologique, ce que j'appelle l'anthropotechnique. Mais je me rend bien compte que cet effort ne va pas très loin, et devrait être creusé dans de multiples approches dont certaines à inventer.

cf. JP.Baquiast. Le paradoxe du sapiens 2010

Notes

1) Pour Maurice Ronai, l'analyse présentée n'est pas tout à fait exacte. Il nous écrit:

Oui: le cours du Dow Jones a bien plongé (comme les analystes le redoutaient) a l'annonce que la Fed allait réduire les massives infusions de cash …
Et le marché s'est bien redressé après, quelques minutes après.

Votre interlocuteur pense que les grandes banques ont spéculé en attendant que les titres plongent pour les racheter.
Il n'en sait rien.
Les transactions sont opaques .

Si cela était, cela aurait causé un scandale.

Il apparait plus plausible qu'elles l'ont fait a la demande la Fed, pour éviter un plongeon du Dow Jones…
Dans cette hypothèse, ce sont plutôt les spéculateurs (hedge funds, dark pools) qui ont perdu leur pari…

http://wallstreetonparade.com/2013/12/why-didn%E2%80%99t-the-stock-market-sell-off-on-the-fed%E2%80%99s-taper-announcement/

2) Sur le fonds, on pourrait arguer que les petits investisseurs, s’ils voulaient éviter d’être "roulés", ne devraient pas investir via la bourse, mais directement en prétant à des entreprises qu’ils connaissent via des banques de proximité.