Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 145
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubriques)

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Article. La robotique dans l'agriculture de précision
Manon Fouquet 12/04/2014

Ingénieurs et chercheurs se penchent depuis plusieurs années sur la pénétration de la robotique dans différents secteurs du milieu agricole. Les enjeux principaux consistent aujourd’hui à trouver des manières d’augmenter le degré d’autonomie des machines et pour cela, la meilleure solution est de fabriquer des robots capables de travailler en permanence sans la supervision de l’homme. Les robots conçus pour une utilisation agricole représentent des solutions prometteuses pour les fermiers qui pourraient non seulement bénéficier de la précision des tâches accomplies par les robots, mais aussi d’un meilleur rendement et d’une disponibilité en temps réel pour d’autres besognes. Nous allons ici nous intéresser au fonctionnement de quelques unes de ces machines du futur, dont certaines ont déjà conquis nos campagnes.

Comment fonctionne un capteur de niveau

L’automatisation de nos campagnes a déjà commencé; et l’on avance à grands pas vers une agriculture de précision, notamment grâce à de petits engins extrêmement malins comme les capteurs de niveau. Avec des modèles capables de s’autogérer sans intervention humaine, les capteurs ou sondes de niveau fonctionnent de manière diverses; de la plus basique à la plus sophistiquée, afin de déterminer la quantité de produit présente dans un conteneur donné.
Détectant le niveau au moyen d’un flotteur, de vibrations à hautes fréquences ou encore d’impulsions ultrasoniques, les capteurs de niveau offrent des applications variées et permettent aux exploitants une meilleure gestion de tâches telles que l’ouverture et la fermeture des vannes, un meilleur rendement, et une grande fiabilité.

Comment fonctionne un tracteur autonome

Les futurs tracteurs autonomes qui pourraient venir moissonner les parcelles agricoles viendraient de Belgique. Là-bas le but des ingénieurs et de construire un tracteur qui serait capable d’effectuer une variété de manœuvres et de travailler sur le terrain avec une grande précision. Ils devront en priorité être capables de franchir des obstacles, de se déplacer sur des terrains irréguliers sans que leur trajectoire ne soit perturbée. Le système autonome présente un système qui actionne l’accélérateur et le frein, le traitement des données, et des capteurs pour localiser la position, incluant un système GPS.

Comment fonctionne une trieuse à pommes de terre

Le tri des pommes de terre est un travail pénible et fastidieux et les robots sont les meilleurs dispositifs qui existent pour aider les hommes dans cette tâche: Des chercheurs américains sont en train de fabriquer un système robotique pour le tri des pommes de terres, capable de détecter les pommes de terre qui ne correspondent pas aux critères qualitatifs donnés. Si la culture et la récolte de pommes de terre sont déjà partiellement automatisées, le tri est encore largement effectué manuellement. Le système auquel travaillent ces chercheurs utilise une intelligence artificielle pour la détection, l’identification et la quantification de défauts communs présentés par les tubercules. D’autres travaux manuels pénibles devraient également être automatisés dans un futur proche, notamment le tri et l’emballage des œufs. Une entreprise basée en Espagne travaille à la fabrication d’un robot capable d’emballer 3000 douzaines d’œufs de cailles chaque jour. La capacité maximale du robot est de 6000 douzaine en huit heures.


Retour au sommaire