Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 154
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

s)
Image animée
 Dans La Revue
 
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Article. Se préparer à des explosions brutales de vagues de chaleur
Jean-Paul Baquiast 24/02/2015


Le cyclone Marcia

C'est de moins ce que prévoit une étude sur les variations climatiques que vient de publier dans la revue Nature une équipe dirigée par Chris Roberts de l'Office Météorologique de Londres. Les chercheurs sont partis de l'observation selon laquelle les températures de surface océaniques n'ont pas augmenté significativement depuis 1998. Ceci pourrait être du, selon une hypothèse fréquemment envisagée et qu'ils reprennent, au fait que les océans ont dans les dernières années joué un rôle tampon, en absorbant la chaleur en excès. Ceci particulièrement dans le Pacifique.

Mais selon un modèle qu'ils ont proposé, il y aurait 60% de chances que ce répit soit suivi par une période de 5 ans de réchauffement rapide du globe, deux fois supérieur à celui actuellement observé, qui est de 0,2° par décade. Ceci résulterait du fait que les océans auraient atteint leurs limites d'absorption et pourraient même s'engager dans des cycles de libération dans l'atmosphère d'une partie de la chaleur accumulée.

Bien entendu, toute une série d'évènements violents en résulteraient. Un exemple encore limité de tels évènements vient d'être ressenti début février 2015 par l'Australie. Le continent a simultanément été impacté, non seulement sur les côtes mais dans les terres, par deux cyclones de force 5, avec des vents de plus de 250 km/h. Il s'agissait du cyclone Marcia dans le Queensland et le même jour, fait tout à fait inhabituel, du cyclone Lam dans les Territoires du Nord.

Certains des collègues de Chris Roberts s'appuient sur de tels exemples pour suggérer que les cycles de relâche par les océans de la chaleur accumulée pourraient avoir commencé.

Source
Nature Quantifying the likelihood of a continued hiatus in global warming