Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 163
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 


Article. Le double visage de certains sites se disant anti-Système
Jean-Paul Baquiast 17/11/2015






 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon la phrase célèbre, le Diable s'exprime généralement comme tout le monde et nul ne le reconnaît. Cependant, parfois, il ne peut pas s'empêcher d'émettre un ricanement qui démontre à tous sa nature diabolique.

Un certain nombre de nos lecteurs, sans se dire nécessairement anti-Système, terme trop vague pour être utile, refusent d'être instrumentalisés à longueur de jours par ceux des médias dits pour simplifier « officiels ». Ceux-ci n'expriment directement ou indirectement que le point de vue des grands intérêts financiers et économiques dominant le monde. Ils relaient aussi les voix gouvernementales et institutionnelles qui sous couvert de démocratie arbitrent en permanence dans un sens favorable à ces intérêts.

Les uns et les autres sont omniprésents dans les discours officiels, mais aussi et surtout dans la presse, la télévision et la radio. Par ailleurs, ayant les moyens financiers et l'influence nécessaires, ils diffusent sur internet, via des sites réputés plus respectables les uns que les autres, des informations et des idées conformes à ce que les pouvoirs dominants estiment le plus apte à renforcer leur influence.

La plupart des citoyens ne s'en aperçoivent pas ou de le font que par intermittence. La tendance la plus répandue consiste à faire confiance, confiance en son journal, sen sa chaine ou en des sites généralement réputés comme sérieux, tant par les informations que par les analyses offertes. Néanmoins, dans un nombre grandissant de cas, et notamment du fait de la pluralité croissante des sources sur le web, les liaisons honteuses, si l'on peut dire, sont de plus en plus visibles. De plus en plus de personnes vont alors chercher des points de vue en contradiction avec ce que nomme la doxa ou parole dominante.

Les sources que l'on nomme désormais alternatives (proposant des alternances aux points de vue officiels) sont rares à trouver beaucoup d'échos dans la grande presse, les radios et les chaines de télévision – sauf à les chercher dans des pays et langues étrangères les rendant inaccessibles au plus grand nombre. Par contre, sur le web, comme chacun ayant un minimum de connaissance de l'outil peut s'en apercevoir, les informations et conclusions alternatives sont très nombreuses. Il ne faut pas de grands moyens pour développer des points de vue que l'on qualifie pour simplifier d'anti-systèmes. Ceux-ci ne proposent pas nécessairement de remplacer le système en place par des contre-systèmes. Ils se bornent le plus souvent à démentir avec de bons arguments les points de vue officiels, s'efforçant de montrer l'inexactitude des faits présentés par les défenseurs du système ou celle des conclusions que ceux-ci proposent d'en tirer.

Sans passer des journées à analyser le web, ce que le manque de temps interdit à la plupart des internautes, il est facile lorsque des évènements un peu marquants se produisent, de constater le pullulement de messages et articles en ligne s'efforçant de contester avec de bons arguments les interprétations qu'en donnent les pouvoirs dominants. Beaucoup de ces arguments sont tellement pertinents que les porteurs des points de vue officiels sont obligés d'en tenir compte et nuancer leurs affirmations. C'est ce qui s'est produit récemment à la suite de la destruction du vol 17 Malaysia Airlines (code AITA : MH17) au-dessus de l'Ukraine. Le discours immédiat des médias officiels occidentaux ayant attribué cette destruction aux Russes ou aux indépendantistes ukrainiens pro-russes armés par la Russie ont du rapidement nuancer leurs affirmations, devant le florilège de protestations apparues sur le web et demandant d'avantages d'éclaircissements.

La contre-culture américaine

Les sites dits alternatifs qui à l'étranger et même en France relaient d'une façon systématique les analyses des auteurs anti-système jouissent donc d'un prestige croissant. Ils attirent des commentaires et des compléments d'analyse de plus en plus nombreux. D'une façon générale, leur fréquentation peut devenir importante. La plupart émanent de ce que l'on nomme la contre-culture américaine. Ils publient en anglais. Néanmoins, même dans un pays peu anglophone comme la France, ils finissent par trouver beaucoup d'échos parmi ceux qui ne se satisfont pas des affirmations émanant des pouvoirs financiers ou politiques largement dominants aux Etats-Unis et en Europe. Ce sont eux qui par exemple avaient donné beaucoup d'échos aux manifestations dite « Occupy Wall Street », que Wall Street précisément et l'Administration fédérale derrière elle avait voulu attribuer à de simples manifestations de rue.

Du fait de leur succès, ces sites attirent de plus en plus d'analyses critiques formulées à l'égard des affirmations présentées comme mensongères provenant de divers gouvernements et lobbies. En France par exemple,on y trouve un nombre croissant d'informations et de commentaires contestant les points de vue gouvernementaux et médiatiques dominants. Les sources citées apparaissant par ailleurs crédibles, ces sites attirent une fréquentation croissante provenant de citoyens ne trouvant pas en France même assez de lieux pour les éclairer d'une façon qu'ils estiment objective.

Le Diable

Les choses étant ce qu'elles sont, il est inévitable que de tels sites alternatifs hébergent, par naïveté ou contre rémunération, des propos prétendument opposés aux affirmations de la doxa officielle mais qui en réalité fournissent des arguments fabriqués en vue de conforter cette doxa. Nous en avons fait récemment l'expérience avec un site américain que je ne nommerai pas. Il obtient un grand crédit par ses analyses favorables voire ultra-favorables à Vladimir Poutine. Cependant un examen attentif permet d'y déceler occasionnellement des propos qu'une analyse un peu attentive ne peut qu'attribuer aux services américains pour nuire à ce même Poutine. Personne ne remarque l'origine de ces propos. Tous les lecteurs au contraire s'empressent de les reprendre à leur compte.

Les attentats terroristes à Paris, survenus le 13 novembre, ont été suivis dès le 14 novembre d'un grand nombre d'analyses fortement "documentées" affirmant, ou bien que ces attentats n'avaient pas eu lieu (thèse malheureusement peu crédible) ou bien qu'ils avaient été provoqués par le gouvernement ou par les forces de droite pour justifier un fort tournant sécuritaire. Les attentats, selon ces arguments, devraient permettre par ailleurs au Président de la République de renforcer sa crédibilité dans la perspective des prochaines élections. Or ce ne sont pas seulement des libelles politiques relevant de ce que l'on nomme à juste titre l'Internet-poubelle qui tiennent de tels propos. Ce ne sont pas seulement non plus les très nombreux sites s'inspirant de superstitions religieuses moyen-âgeuses de type millénariste. Ce sont des sites anglo-saxons réputés par la pertinence des critiques alternatives du Système qu'ils publient. Nous mêmes ici, nous les consultons souvent. Nous continuerons d'ailleurs à le faire...avec une longue cuillère.

Les services qui, aux Etats-Unis notamment, visent à empêcher le rapprochement qui s'esquisse entre la France et la Russie pour lutter contre l'islamisme radical n'ont probablement pas été étrangers à la diffusion de telles allégations, aussi peu crédibles qu'elles soient. Il se trouvera toujours suffisamment d'imbéciles pour les prendre au sérieux, dès lors qu'elles sont hébergées par un site alternatif généralement réputé.

Stay calm
Par : Wojtek
While looking for good resources I use two rules:
(1) check the confirmation from another and independent, preferably time tested source - this is the 101 of the white intelligence
(2) do not hurry looking for information, time frequently solves many questions - do not hastily search confirmation, better wait for it

Both Twitter and Facebook can be manipulated in many ways so I would not treat them seriously unless confirmed by independent sources.