Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 163
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

Edito3. Science contre Armageddon
Jean-Paul Baquiast, Christophe Jacquemin - 23/11/2015



La réponse belge aux craintes d'attentat consistant à suspendre pendant 3 jours toute vie sociale à Bruxelles, capitale de l'Union européenne, ne peut qu'encourager la démence destructrice de ceux qui s'engagent individuellement ou collectivement, dans une guerre kamikaze contre ce qui n'est pas l'islam radical.

Comment ne pas imaginer que voir reconnaître à quelques terroristes, sinon un seul d'entre eux, un tel pouvoir, ne pourra pas susciter de nouvelles vocations dans tous les esprits visant le triomphe définitif d'Allah contre le guerre qu'il mènerait contre les « faux dieux ».

Philippe Grasset a raison d'indiquer que dans beaucoup d'esprits restés enfermés dans des conceptions bibliques du monde, fussent-ils musulmans, le temps pourrait être arrivé de l'Armageddon 1). L'Armageddon est un terme désignant le lieu symbolique du combat final entre le Bien et la Mal.

Aujourd'hui ce sont les musulmans exaltés qui reprennent ce terme pour désigner une lutte finale contre les Croisés, les non-musulmans et les musulmans trop tièdes. Il y a tout lieu de croire que ceux qui acceptent de faire exploser leur corps terrestre dans une telle lutte sont inspirés, non seulement par des drogues diverses, mais par ce qu'il faut bien appeler un combat millénaire des religions contre les Lumières. Ils espèrent ainsi rejoindre très vite le Paradis d'Allah. Leur donner le spectacle d'une ville morte, fut-ce que durant quelques jours, ne peut que les inciter à rejoindre dans la lutte ceux qui y ont perdu la vie.

D'autres réponses

Paris et les Français en général, bien que frappés par les attentats et pouvant en craindre d'autres, ont bien fait, contrairement aux Belges, de maintenir une vie normale. Ils ont ainsi montré qu'ils ne se laissaient pas impressionner par quelques illuminés. Dans le même temps, les autorités et les citoyens eux-mêmes ont raison en renforçant les mesures de prévention et de répression. Mais la réponse n'est-elle pas un peu courte dans la mesure où elle semble encourager la consommation débridée, le capitalisme libéral et finalement une civilisation n'offrant aucune perspective de dépassement individuel et collectif.

Il serait urgent au contraire de rappeler les valeurs chrétiennes ou athées qui incitent les hommes à se dévouer pour le bien commun, fut-ce dans certains cas, comme les policiers et militaires, en y laissant la vie. La pratique d'une recherche scientifique ardue et rarement récompensée au plan matériel devrait constituer l'une de ces valeurs. Le remède n'est malheureusement pas accessible à tous, vu les lacunes de l'enseignement public notamment dans les banlieues. C'est cependant dans cette voie, pensons-nous, que la société européenne pourrait démontrer le caractère de psychose collective que constitue encore la tentation de l'Armageddon

1) Philippe Grasset. Le chemin turbo et chaotique vers l'Armageddon