Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 170
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Biblionet

David Deutsch

Le commencement de l'infini.
Les explications transforment le monde
Cassini 2016


Traduction en français de
The Beginning of Infinity
Allen Lane. Penguin Books 2011

Présentation par Jean-Paul Baquiast
18/06/2016


Editions Cassini. http://www.cassini.fr/

Présentation par l'éditeur

L’émergence des Lumières a marqué la fin des systèmes de pensée figés et de portée limitée. Une ère nouvelle s’est ouverte dans l’histoire humaine, où la capacité à produire à un rythme soutenu des connaissances nouvelles, ayant une portée de plus en plus grande, s’est développée comme jamais auparavant. Beaucoup se demandent combien de temps cela peut durer. Existe-t-il une limite intrinsèque à la production de connaissances ? Ou s’agit-il d’un commencement de l’infini ? En d’autres termes, disposons-nous des méthodes propres à assurer une croissance illimitée de connaissances nouvelles ? ­­­ Le physicien et philosophe David Deutsch renouvelle dans Le commencement de l’infini l’approche de Karl Popper et l’étend à pratiquement tous les champs de la connaissance, des sciences de la nature aux sciences humaines et même à l’esthétique. Plutôt que de rechercher dans les théories scientifiques, les systèmes de pensée, les systèmes politiques une infaillibilité hors d’atteinte, il propose d’adopter les deux maximes suivantes : Les problèmes sont inévitables, et Tout problème a une solution. Toute catastrophe, tout échec est dû au manque de la connaissance qui aurait permis de l’éviter. Cet optimisme ontologique, indispensable à la découverte des bonnes explications par le moyen de la créativité et de la critique, est mené tambour battant par l’auteur tout au long de l’ouvrage, et apparaît comme l’une des conditions de la survie de notre espèce à long terme.
—————————————————————————————————————————————————————
Physicien, spécialiste de l'informatique quantique, professeur à l'université d'Oxford, David Deutsch est aussi l'auteur de L'étoffe de la réalité (Cassini, 2003).
——————————————————————————————————————————————————
« L'ouvrage de David Deutsch est un livre brillant, exaltant et singulièrement hors du commun. Il couvre tout : l'art, la science, la philosophie, l'histoire, la politique, le mal, la mort, l'avenir, l'infini, les erreurs, l'empirisme, tout ce que vous pouvez imaginer... Deutsch est si intelligent, si étrange, si créatif, pourvu d'une curiosité tellement insatiable, et d'une vivacité intellectuelle si exubérante, que c'est un privilège, quoi qu'on en pense, de passer un moment dans sa tête. »
The New York Times
« Ce livre vous ouvre l'esprit comme peu d'ouvrages sont capables de le faire. »
The Guardian
« La science n'a jamais eu un avocat tel que David Deutsch. C'est un physicien et un théoricien du calcul du niveau d'Alan Turing et Richard Feynman, et aussi un philosophe dans la ligne de son grand héros Kral Popper. Son argumentation est si claire qu'elle permet aux lecteurs d'accéder au plus haut niveau de discours existant sur terre, et de le comprendre. »
The Independent

A lire
Notre présentation du livre original sur le site Automates intelligents http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2011/juin/beginninginfinity.html

Bref commentaire de l'ouvrage en français

La traduction (excellente) de The Beginning of Infinity par Jacques Treiner et Françoise Gicquel, que viennent de publier les Editions Cassini, représente un gros ouvrage de 500 pages. Mais ceci ne doit pas décourager tous ceux, jeunes et moins jeunes, qui s'intéressent aux enjeux véritablement révolutionnaires qui se découvrent dans les divers domaines de la recherche abordés par l'auteur, notamment en cosmologie, en théorie quantique et dans un nouveau champ en pleine exploration, dit de la gravitation quantique. Nous avons amplement mentionné les travaux et publications récentes sur ces sujets, pour ne pas y revenir ici.

Nous avions publié en 2011 (ref. ci-dessus) un commentaire de la version originale en anglais de l'ouvrage. Il pourrait être intéressant d'y revenir ici, pour le modifier et le cas échéant le corriger. Bien que je sois personnellement un bon anglophone, il est évident que l'ouvrage en français apporte de nombreuses précisions échappant à une lecture dans le texte britannique.

Néanmoins il nous paraît que le plus urgent pour faciliter la diffusion de l'ouvrage est de reprendre notre commentaire de 2011, en signalant seulement ses inévitables incomplétudes. Une nouvelle critique prendrait plusieurs jours, qui serait du temps perdu pour l'éditeur Cassini et ses lecteurs. Le plus important pour eux est que « Le commencement de l'infini. Les explications transforment le monde » trouve rapidement le large lectorat qu'il mérite dans les pays francophones.