Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 171
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Economie politique. Jacques Sapir
Jean-Paul Baquiast 11/07/2016

Jacques Sapir a toujours été un des artisans les plus actifs et les plus écoutés de la coopération avec la Russie, coopération de la France partagée éventuellement par d'autres pays européens. Aujourd'hui la coopération avec la Russie peut signifier coopération avec le bloc Eurasie dont la Russie est un des piliers.

Economiste, directeur d'étude, auteur de nombreux articles et livres, il anime depuis longtemps un blog très lu et cité en Russie, qui est de plus en plus connu en Europe et en France:
Russeurope http://russeurope.hypotheses.org/

Depuis quelques années, il s'est fait un des promoteurs écoutés de la sortie de l'euro, et plus récemment de la sortie de l'Union européenne. Ceci parce qu'il constate comme beaucoup d'entre nous que ces deux institutions sont, en profondeur, un des outils de la dénomination américaine sur l'Europe: domination économique et financière, mais aussi domination militaire et politique. Ces jours-ci petit événement certes mais qui est révélateur, l'ancien président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a, sans la moindre honte, rejoint la banque d'affaire américaine Goldman Sachs. Ceci en dit long sur le rôle qu'a toujours joué la Commission pour servir de porte d'entrée aux lobbies de toutes sortes, principalement américains.

Le 5 juillet, dans un article intitulé Le cadavre de l'UE, Jacques Sapir avait exposé les diverses raisons sur lesquelles il s'appuie pour justifier l'abandon d'une structure profondément pervertie, l'Union européenne. Dans l'ensemble, nous partageons son opinion, ce qui justifie que des membres de plus en plus nombreux de notre comité de rédaction préconisent la sortie de l'UE. Autant que l'on puisse juger, c'est aussi le point de vue de nombreux de nos lecteurs.

Mais que faire à la place? L'article de Jacques Sapir renvoie sur un article intitulé: Brexit : vingt intellectuels eurocritiques lancent un appel pour un nouveau traité .

Nous connaissons ici une grande partie de ces intellectuels eurocritiques, parmi lesquels figure Jacques Sapir. Nous partageons pour l'essentiel leurs arguments. Nous conseillons vivement à nos correspondants et lecteurs de lire cet appel et le diffuser s'ils l'approuvent. Pour notre part, nous examinerons prochainement, si possible en liaison avec Jacques Sapir, la façon dont notre site pourrait contribuer à enrichir la discussion.

* Jacques Sapir

Note

Concernant l'Europe dans l'Eurasie, voir Strategic culture.
Ici l'Eurasie est présentée, non comme une nouvelle institution internationale mais plutôt comme un ensemble de projets d'investissements stratégiques divers. L'Europe pourrait y avoir toute sa place, en liaison éventuellement avec la Russie. Cela les rééquilibrerait face à la Chine.