Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 177
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Armements. L'Amiral Kuznetsof et les autres
Jean-Paul Baquiast 12/02/2017

La presse occidentale avait ironisé sur le seul porte-avions russe, l'Amiral Kuznetsof (image), quand il avait été envoyé en mission le long des côtes syriennes. Le prétexte en était ses ennuis de moteurs, que les Russes connaissaient bien et qu'ils avaient jugés insuffisants pour le retenir à terre. Le porte-avion est en effet rentré sans difficultés graves, une fois sa mission terminée

voir https://www.nytimes.com/2016/10/22/world/europe/russia-admiral-kuznetsov-syria.html?smid=fb-share&_r=0

Il faut admettre qu'une partie des navires et avions de combat russes exigent beaucoup d'entretien, mais le gouvernement fait en sorte que les moyens nécessaires soient obtenus sans trop de retard

Précédemment l'on avait appris que

- Le HMS Duncan, destroyer britannique moderne du Type 45, était tombé en avarie en mer et avait du être remorqué au port. voir http://www.telegraph.co.uk/news/2016/11/24/royal-navy-type-45-destroyer-towed-back-port-two-days-sailed/

Ses homologues souffraient tous de problèmes de propulsion

- Le destroyer américain le plus moderne et le plus coûteux, le USS Zumwalt, était tombé en avarie alors qu'il envisageait de passer le canal de Suez. Voir https://www.theguardian.com/us-news/2016/nov/23/us-navys-most-expensive-destroyer-breaks-down-in-panama-canal

- La totalité de la flotte des 10 porte-avions nucléaires américains se trouvait en cale sèche en vue de réparations. Voir http://www.foxnews.com/us/2016/12/30/no-us-carrier-at-sea-leaves-gap-in-middle-east.html

- La totalité de la flotte de sous-marins nucléaires d'attaque britanniques était également retenue au port pour réparation. Voir http://news.sky.com/story/uks-entire-fleet-of-hunter-killer-submarines-out-of-action-10762484

- Les deux tiers des appareils de l'US Navy F/A-18 Hornet and Super Hornet étaient incapables de voler, les crédits nécessaires pour les réparer n'étant pas disponibles. Voir http://www.defensenews.com/articles/grounded-nearly-two-thirds-of-us-navys-strike-fighters-cant-fly

Tout ceci ne veut pas dire que les marines de guerre américaines et britanniques ne représentent pas une force redoutable, la première au monde. Mais cela relativise l'infériorité russe et chinoise – d'autant plus que les marines de ces pays disposent d'une avance considérable en matière de missiles autonomes

Concernant la marine française, rappelons que le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle est rentré d'une mission prolongée en Méditerranée sans incidents autres que de routine