Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 180
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 

Armements. Généralisation prochaine des armes laser
Jean-Paul Baquiast 30/05/2017



Les armes laser sont la version la plus répandue des armes dites « à énergie dirigée ». Sur ces dernières Wikipedia fournit un article bien documenté, mis à jour en janvier 2017, qui est largement suffisant pour l'information du profane. Nous en recommandons la lecture .

Leur utilisation à des fins militaires (détruire ou incapaciter une cible) a été souvent expérimentée par l'armée américaine. Mais d'autres pays, notamment la Chine et la Russie, se sont aussi intéressés à l'usage militaire des lasers. Des démonstrateurs ont été réalisés. Les canons laser ont le grand intérêt de ne pas exiger de munition. Il s'agit seulement de disposer d'une générateur électrique d'une puissance suffisante. Ce générateur lui-même peut fonctionner indéfiniment, dès lors qu'il est alimenté en carburant, essence ou pétrole.

Cependant, jusqu'à ces derniers mois, les armes laser n'ont pas paru mériter d'être intégrées systématiquement dans les systèmes d'armes. La raison principale en était la difficulté d'atteindre avec précision une cible en mouvement par un rayon laser de relativement faible portée. Mais de plus en plus, l'usage des lasers a été expérimenté non pas sur des objectifs importants, tels un véhicule ou un avion, mais sur des drones. La prolifération prévue de ceux-ci aux mains d'organisations ou d'individus considérés comme criminels ou terroristes représente selon les experts un danger croissant pour l'ensemble des sociétés organisées.

Or les drones, bien que mobiles par définition, se déplacent à faible portée, à une vitesse relativement lente. Ils sont aussi de très faible masse. Ils peuvent donc être détruits relativement facilement par des lasers eux-mêmes de faible portée et peu énergétiques. Il est donc prévisible que dans ce domaine, l'usage des armes laser se généralisera.

L'utilisation systématique d'armes lasers de forte puissance par les forces armées est cependant considérée par les experts comme devant prochainement se généraliser. On lira sur ce sujet un article bien informé de Zerohedge en date du 29 mai "The Technology Is Getting Real" - Laser Weapons Edge Closer To Battlefield Use,

La Chine, qui dans un nombre croissant de domaines militaires, a décidé de ne laisser aucun avantage déterminant aux américains, a récemment fait la démonstration d'un générateur laser de forte puissance, dénommé Silent Hunter (image). Celui-ci pourra être installé sur divers vecteurs, véhicules, navires ou avions. Il pourra être utilisé aussi bien contre des drones que contre des véhicules faiblement blindés. On lira à ce sujet un article de Infowars

Les Etats-Unis ne sont évidemment pas en reste. L'article de Zeroedge mentionne divers types de lasers qui sont en cours d'expérimentation par l'US Army. En principe, l'usage d'armes susceptibles d'aveugler est proscrite par les traités internationaux. Mais ceci n'empêchera pas leur généralisation prochaine. La France est aussi dans la course, grâce notamment au système Laser Mégajoules (LMJ) développé par le CEA. Celui-ci a bien d'autres objectifs que la défense. Mais des applications dans ce domaine sont à l'étude.


Retour au sommaire