Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 181
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

 


Article. Un antibiotique modifié pour faire face à la généralisation actuelle de l'antibio-résistance.
Jean-Paul Baquiast 04/06/2017

Modified vancomycin antibiotic (credit: Akinori Okano et al./PNAS)

On sait que la grande crainte des épidémiologistes est de voir se généraliser de plus en plus de microbes et virus résistant aux antibiotiques en usage. Ceci oblige à en rechercher sans arrêt de nouveaux, avec des difficultés croissantes. On lira sur ce sujet un dossier de l'Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail . Voir aussi un article de wikipédia Peut-on redouter l'apparition de bactéries totalement résistantes. Ce serait peu probable vu le grand nombre des antibiotiques naturels, mais ne serait pas totalement impossible.

On suivra donc avec attention les recherches conduites au Scripps Research Institute (TSRI) visant à modifier un antibiotique existant, la vancomycine (voir wikipedia
) afin de le rendre encore plus résistant. Ceci lui permettrait de lutter avec une grande efficacité contre les infections antibio-résistantes des prochaines années.

La découverte avait été annoncée le 29 mai 2016 dans le journal  Proceedings of the National Academy of Sciences. Voir ci-dessous Références.

La vancomycine avait été utilisée depuis 60 ans et commençait à susciter l'apparition de bactéries qui lui soient résistantes. Des recherches précédentes du TSRI avaient montré qu'il était possible de lui introduire 2 modifications pour augmenter son efficacité, mais cela était encore insuffisant. L'article montre que les chercheurs ont mis au point une 3e modification capable d'altérer plus efficacement le fonctionnement des cellules bactériennes, augmentant plus de 1000 fois l'efficacité de la vancomycine.

C'est la juxtaposition de 3 mécanismes antibactériens indépendants qui rend la vancomycine plus efficace et son effet plus durable. Une bactérie pathogène ne peut simultanément combattre trois mécanismes indépendants. Si elle s'attaque à l'un d'entre eux, elle ne peut pas faire face aux deux autres.

Les essais ont été pratiqués avec des bactéries nommées Enterocoques. Elles sont très répandues et causent des septicémies, infections urinaires, ou abdominales d'origine intestinale. La suite de la recherche consistera à mettre au point des méthodes plus rapides que celles actuelles pour obtenir la vancomycine modifiée.

Restera ensuite, si les crédits de recherche sont fournis, à modifier d'autres antibiotiques courants. On peut espérer que les industries pharmaceutiques aux énormes ressources y contribueront. Mais ceci n'est pas certain. En cas de succès, elles perdraient des segments de clientèle considérables.

Références
http://www.pnas.org/content/early/2017/05/23/1704125114.abstract

Peripheral modifications of [?[CH2NH]Tpg4]vancomycin with added synergistic mechanisms of action provide durable and potent antibiotics

Significance

In a quest for antibiotics that may display durable clinical lifetimes, analogs of the glycopeptide antibiotics, including vancomycin, have been designed that not only directly overcome the molecular basis of existing vancomycin resistance but also contain two added peripheral modifications that endow them with two additional independent mechanisms of actions not found in the parent antibiotics. It is shown that such peripherally and binding pocket-modified vancomycin analogs display little propensity for acquired resistance by vancomycin-resistant Enterococci and that both their antimicrobial potency and durability against such challenges follow trends (three > two > one mechanisms of action) that are now predictable.

Abstract

Subsequent to binding pocket modifications designed to provide dual d-Ala-d-Ala/d-Ala-d-Lac binding that directly overcome the molecular basis of vancomycin resistance, peripheral structural changes have been explored to improve antimicrobial potency and provide additional synergistic mechanisms of action. A C-terminal peripheral modification, introducing a quaternary ammonium salt, is reported and was found to provide a binding pocket-modified vancomycin analog with a second mechanism of action that is independent of d-Ala-d-Ala/d-Ala-d-Lac binding. This modification, which induces cell wall permeability and is complementary to the glycopeptide inhibition of cell wall synthesis, was found to provide improvements in antimicrobial potency (200-fold) against vancomycin-resistant Enterococci (VRE). Furthermore, it is shown that this type of C-terminal modification may be combined with a second peripheral (4-chlorobiphenyl)methyl (CBP) addition to the vancomycin disaccharide to provide even more potent antimicrobial agents [VRE minimum inhibitory concentration (MIC) = 0.01–0.005 µg/mL] with activity that can be attributed to three independent and synergistic mechanisms of action, only one of which requires d-Ala-d-Ala/d-Ala-d-Lac binding. Finally, it is shown that such peripherally and binding pocket-modified vancomycin analogs display little propensity for acquired resistance by VRE and that their durability against such challenges as well as their antimicrobial potency follow now predictable trends (three > two > one mechanisms of action). Such antibiotics are expected to display durable antimicrobial activity not prone to rapidly acquired clinical resistance.