Vers le site Automates Intelilgents
La Revue mensuelle n° 184
Robotique, vie artificielle, réalité virtuelle

Information, réflexion, discussion
logo admiroutes

Tous les numéros


Archives
(classement par rubrique

Image animée
 Dans La Revue
 

Retour au sommaire

Automates Intelligents s'enrichit du logiciel Alexandria.
Double-cliquez sur chaque mot de cette page et s'afficheront alors définitions, synonymes et expressions constituées de ce mot. Une fenêtre déroulante permet aussi d'accéder à la définition du mot dans une autre langue (22 langues sont disponibles, dont le Japonais).

Article. La cryptographie face aux calculateurs quantiques
Jean-Paul Baquiast 18/09/2017

Un article de Nature publié le 14 septembre 2017 propose des perspectives dans ce que l'on nomme la cryptographie post quantique. http://www.nature.com/nature/journal/v549/n7671/full/
nature23461.html?foxtrotcallback=truede

De quoi s'agit-il? La venue prévue généralement pour 2025 de calculateurs quantiques pleinement opérationnels rendra inadéquates les méthodes de cryptographie actuelle, aussi sophistiquées qu'elles soient. Selon les chercheurs Tanja Lange (Eindhoven University of Technology) et Daniel Bernstein (University of Illinois) il convient dès maintenant de rechercher de nouvelles méthodes qui constitueraient ce qu'ils nomment une post-quantum cryptography ou cryptographie post-quantique..

Les futurs calculateurs quantiques seront très utiles, dans le domaine civil, pour établir des prévisions météorologiques avancées ou pour concevoir de futurs médicaments. Mais ils pourront aussi mettre en danger les méthodes cryptographiques destinées à protéger les données, notamment celles dites RSA et ECC (voir https://www.ssl247.fr/certificats-ssl/rsa-dsa-ecc). Les futures ordinateurs pourront les pénétrer, non en une centaine d'années comme prévu actuellement, mais éventuellement en quelques heures. De plus, un futur attaquant pourra mémoriseraujourd'hui les données sensibles pour les décrypter dans quelques années. Ceci sera particulièrement dangereux en ce qui concerne les données concernant la sécurité des Etats.

Un consortium de recherche

Pour étudier des parades, la Commission européenne a alloué en 2015 un crédit de recherche de 4 millions d'euro à 11 universités et entreprises. Un Consortium de recherche nommé PQCRYPTO (https://pqcrypto.org/) a été constitué début 2017. Mais il faudra une quinzaine d'années pour qu'il puisse proposer des systèmes de cryptographie quantique ( Quantum cryptographie) plus efficace d'un facteur de 100 au regard du plus performant de celui existant, dit algorithme de Shor (https://fr.wikipedia.org/wiki/Algorithme_de_Shor).

Abstract

Cryptography is essential for the security of online communication, cars and implanted medical devices. However, many commonly used cryptosystems will be completely broken once large quantum computers exist. Post-quantum cryptography is cryptography under the assumption that the attacker has a large quantum computer; post-quantum cryptosystems strive to remain secure even in this scenario. This relatively young research area has seen some successes in identifying mathematical operations for which quantum algorithms offer little advantage in speed, and then building cryptographic systems around those. The central challenge in post-quantum cryptography is to meet demands for cryptographic usability and flexibility without sacrificing confidence.